Stratégie d'entreprise


L’Institut négaWatt accompagne les entreprises pour qu’elles soient parties prenantes d’un changement vers une société en cohérence avec les limites planétaires. Comment réduire ses émissions de gaz à effet de serre pour aligner sa stratégie pour être compatible avec une trajectoire + 1,5°C ? Quelle est la dépendance de mon activité aux énergies fossiles et fissiles ? Comment faire face à l’effondrement de la biodiversité ? 

Qu’ils s’agissent de grands groupes (Véolia, SPIE) ou de petites et moyennes entreprises (Valrhona), l’Institut négaWatt s’appuie sur une expertise de plus de 10 ans dans l’accompagnement grâce notamment à ses différentes activités dont :

• la maîtrise technique des enjeux environnementaux et de solutions opérationnelles dont le scénario négaWatt est porteur

• l’accompagnement humain : savoir-faire de facilitation, animation de dynamiques collectives, techniques
d’accompagnement au changement, sensibilisation aux enjeux environnementaux…

• la création de parcours de formations adaptés aux métiers de l’entreprise en s’appuyant sur le réseau d’expert et de formateurs négaWatt

Un nouvel outil en open source

L’ADEME et l’Institut négaWatt ont élaboré un outil permettant d’articuler les évolutions des biens de consommation, et les matériaux consommateurs d’énergie produits en France. 

Mené avec l’appui de Solagro et d’Enertech, cette démarche unique a consisté d’abord à élaborer une cartographie de la production et de la consommation de 9 matériaux bruts ainsi que des biens de consommations et d‘équipement (intermédiaires ou finaux). 

Sur cette base, l’outil « Pepit0 » permet d’évaluer les implications de plusieurs centaines de paramètres incluant l’évolution de la demande des consommateurs, la réutilisation et réparation éventuelle de certains produits, des améliorations technologiques du bilan matière, les taux d’incorporation de matière recyclée dans la fabrication mais aussi de l’évolution des échanges internationaux.

Avec cet outil l’Institut négaWatt renforce sa capacité à éclairer les choix stratégiques des industriels en fournissant une vision quantitative de l’évolution des besoins de matériaux