Expertise sur le nucléaire et les fossiles

 

Le Pôle d’expertise sur le nucléaire et les fossiles a pour vocation d’intégrer pleinement les enjeux associés au devenir de ces filières dans les activités de l’Institut négaWatt. Portant ces problématiques dans l’espace public, dans le champ institutionnel et dans les territoires, il se propose ainsi d’accompagner, par ses activités d’information, de conseil, d’étude ou de formation, tous les acteurs concernés par la maîtrise des enjeux spécifiquement associés à ces activités en déclin dans le cadre de stratégies de transition.

Si l’activité de l’Institut négaWatt est résolument tournée vers l’émergence de nouvelles solutions, l’accompagnement qu’il propose dans la mise en œuvre de la transition énergétique ne saurait en effet être complet sans prendre en compte l’ancien système. Le déploiement de la sobriété et de l’efficacité et le développement des énergies renouvelables ne vont pas sans le déclin d’activités, ou de filières, qui n’ont plus leur place dans une stratégie ambitieuse de soutenabilité.

C’est notamment le cas, pour des raisons différentes, des énergies fossiles et de la filière nucléaire. Les premières, dominantes dans l’approvisionnement énergétique depuis les révolutions industrielles, sont à écarter en priorité dans un objectif de neutralité climatique. La seconde, restée marginale dans le bilan énergétique mondial mais parfois structurante là où elle a été développée – et nulle part autant qu’en France – n’est pas carbonée. Elle est cependant dépassée, dans une perspective de soutenabilité, par les dynamiques de transformation du système électrique, et voit son rôle reculer tant au niveau national qu’international.

Ce déclin se doit d’être accompagné pour en maîtriser les nombreuses implications, en particulier :

• la gestion des risques et des impacts environnementaux directement associés aux technologies de ces filières, d’autant plus délicate dans un contexte de repli de ces activités ;

• la cohérence de la cohabitation des filières dans un objectif d’optimisation technico-économique de la transformation progressive du système énergétique ;

• la reconversion des filières industrielles, de leurs salariés, des sites concernés et des bassins économiques qui en dépendent, enjeu crucial pour une transition socialement juste.

Ces questions, étroitement imbriquées, ne peuvent être traitées que dans le cadre d’une approche intégrée, ou systémique, croisant une expertise des objets techniques avec l’analyse des systèmes socio-techniques dans lesquels ils s’insèrent et celle des conditions économiques et sociales de leur mise en œuvre, y compris dans une dimension prospective, mais aussi avec une compréhension des processus d’évaluation et de décision régulant leur évolution.

Principales thématiques couvertes

 

Risques
et enjeux
spécifiques

Insertion
dans les
systèmes énergétiques

Impacts économiques
et sociaux

Analyse
prospective

Processus
d’évaluation
et de décision
associés

 

Filière nucléaire

Sûreté,
matières et déchets, démantèlement

Optimisation du système électrique

Emplois, budget des ménages, compétitivité des entreprises

Reconversion des salariés, des sites et des territoires

Transformation économique

Évolution du parc et des filières

Gouvernance des risques

Évaluation des options et des impacts

Débat public

Planification territoriale et nationale

 

Sécurité

Indépendance
énergétique

Sécurité électrique

Scénarios énergétiques et climatiques

 

Énergies fossiles

 

Pollutions hydrocarbures,
extraction,
épuisement
des ressources

Accès aux ressources,
dynamiques de substitution

Innovation, évolution des usages et des filières